Le bonheur des choses compliquées…

Victoire bis. Et cette victoire-là, elle est encore plus précieuse. Après des heures de recherches sur le net -un ado sur un ordinateur ca peut faire des trucs intelligents- après encore plus d’heures à triturer son cube, Tristan a réussi à faire ce que toi et moi on a toujours rêver de faire : non pas une face, mais tout le rubik’s cube. Ca c’est pas du bonheur, c’est de la jubilation ! Et moi, je savoure avec lui. Paraitrait même qu’à l’école, les profs ressortent leur cube et lui demande conseil… Merci monsieur Rubik d’avoir inventer un booster d’estime de soi.
Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

%d blogueurs aiment cette page :