Le simplissime crumble rhubarbe et spéculoos de Muriel

 

La rhubarbe, c’est un véritable cadeau de mon jardin : elle pousse toute seule, sans prise de tête, depuis mon enfance. Une aubaine pour la jardinière et la cuisinière paresseuse que je suis. Je vous partage ici une recette express de mon crumble rhubarbe-spéculoos. Dans ma petite maison accrochée à la colline, j’adore gâter mes visiteurs, sans rester coincée devant les fourneaux. Mon secret ? Des ingrédients faciles qui attendent patiemment dans le placard et le réfrigérateur : un gros paquet de spéculoos, du sucre, un peu de farine et une brique de beurre salé. Sans oublier la glace vanille pour le contraste tiède/glacé. Il reste juste la rhubarbe à cueillir : un jeu d’enfant, cela tombe bien, lorsque vous en avez plein dans votre jardin (de la rhubarbe et des enfants). Et quand l’invitée met la main à la pâte, c’est du bonheur partagé. Voici en images, le crumble préparé avec mon amie Sophie. Que c’est bon de se rappeler avec elle combien la vie est simple et belle !

 

 

Pour être honnête, nous avons préparé ce plat (8 portions) sans compter, sans peser, bref comme dans la vraie vie ! Avec le savoir faire de l’une et de l’autre, le partage des gestes hérités de notre enfance. Mais nous avons estimé pour vous les quantités utilisées.

J’ai coupé environ 1 Kg de rhubarbe (14 gros bâtons) en petits tronçons que j’ai placés en une couche fine dans un plat allant au four. Surtout ne pas oublier de saupoudrer le tout de sucre ! Sophie, à l’aide de petites mains de passage, a cassé les spéculoos en petits morceaux. Il faut compter 400 grammes de spéculoos, si on retire ceux qui ont été mangés au passage. Mon amie a alors soigneusement pétri les brisures de biscuits avec environ 200 grammes de beurre, et 4 cuillères à soupe de farine, de manière à ce que le mélange ne colle plus aux doigts. Elle a ensuite émietté le tout au-dessus de la rhubarbe, en faisant rouler la pâte obtenue entre ses paumes puis enfourné le tout 20 minutes à 180 degrés. Et après ? Nous avons dégusté ce crumble avec une grosse boule de glace à la vanille et profitant de chaque bouchée et du moment présent. Oups, j’en ai oublié de faire la photo finale ! N’hésitez pas à exprimer votre créativité pour la présentation et servir par exemple le crumble dans une cassolette, une verrine ou une pomme évidée, fourrée et cuite au four.

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

%d blogueurs aiment cette page :