Commencer l’année en beauté

Et commencer l’année comme la précédente s’est terminée : en beauté ! Prendre soin de moi, prendre un temps pour moi. Je pense que cela a été essentiel ces derniers mois de ralentir et de me montrer bienveillante envers moi. C’est nécessaire pour nourrir ma bienveillance et ma disponibilité envers mon entourage, le monde qui m’entoure et dans ma vie professionnelle. Mon patron chaque année me demande : que peut-on te souhaiter pour cette nouvelle année ? Chaque fois cette question me paraît inattendue car elle demande une introspection et une réponse spontanée. Mais je lui en suis à chaque fois reconnaissante. Cette fois, je lui ai répondu : « continuer ainsi ». Une lueur à briller dans ses yeux. Alors cette année sera encore plus slow et plus green mais toujours avec cette passion et cette curiosité qui m’animent, cette confiance en la vie et cette furieuse envie de nourrir mes rêves.

Pour passer au vert dans la salle de bain, vous pouvez d’abord passer par la petite boutique qui se trouve près de chez vous. Oui, oui, cherchez bien, il y a tellement de jolies choses qui poussent dans les rues, il vous suffit de pousser la porte.
Ma petite boutique verte préférée à Huy, je vous en ai déjà parlé. Elle a poussé lors d’une belle journée de printemps. Il faut un peu la chercher, car elle est discrète, dans la rue Sous le Château. Mais on y retourne toujours, avec nos bocaux et sac de vrac, ou les mains vides, c’est pas grave, il y a des contenants sur place (note à moi même : il faut vraiment que tu les prennes les bocaux qui traînent dans l’auto !)

Pour ceux qui ne connaissent pas, Amarres est une boutique en vrac. On peut y trouver du bon, du local, du bio, du fait-avec-amour… Et puis il y a ce petit coin réservé au produits d’hygiène. J’aime y trouver mon prochain geste vert, comme le shampooing solide que je vais utiliser ce matin pour me laver les cheveux.

C’est vraiment dans ma salle de bain que j’ai le plus de progrès à faire en matière de zéro déchets. Mes flacons s’accumulent et j’ai du mal à résister à mes produits préférés.

Le premier jours de l’an sont apparues sur Instagram des photos de bocaux d’1 ou 3 litres contenant tous les déchets d’une année. Je dis bravo à ces zerowasteurs car même si je suis dans une démarche zéro déchet, je suis loin de pouvoir résumer mes déchets que je n’ai pas composter ou réutiliser en un bocal. D’ailleurs au moment où je vous écris, le camion poubelle avale le contenu de ma poubelle à puce débordant des excès de cette fin décembre. Cette année, il faudrait que je compte le nombre de levées et essayer de les diminuer, mois par mois. Mais je suis déjà fière de moi : cela fait environ 6 mois que je n’ai plus acheté une bouteille d’eau, j’utilise des toiles en tissus pour emballer les tartines, je me débrouille dans l’art du furokishi et des tawashi. Et puis j’apprends à moins consommer et à consommer responsable. J’achète de plus en plus local et bio, même si je craque encore parfois pour un avocat; je fais attention au label de pêche responsable; je choisis mes œufs de poules qui courent en plein air; je mange végétarien à certains repas, je réutilise l’eau de mon bain pour la chasse du WC… Et puis j’en parle autour de moi, au risque de me faire passer pour une excessive et je vous partage ici mes expériences et mes pistes, non pas parce que je suis un exemple mais pour montrer qu’il y a plein de gestes que l’ont peut choisir d’adopter à son rythme, pour qu’ils finissent par devenir quotidien.

Et vous, cette année, vous avez une idée de comment vous allez prendre soin de la terre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

%d blogueurs aiment cette page :