La Mia : un monde parallèle

Avertissement : lorsque vous arrivez aux abords du Heysel, au moment du Salon Made in Asia, vous êtes directement happés par un monde parallèle. Les bouches de métro déversent une foule de créatures étranges. Des animaux telles les licornes se mêlent indistinctement aux Lolitas et guerriers venus d’un autre univers.

 


A la Mia, les codes sont différents. On se promène en pyjama (kigurumi), dans la peau d’un héro de manga ou tout ou personnage de fiction (cosplay), les garçons s’habillent en fille et inversément (crossplay).  On se fait des calins (free-hugs) un peu, beaucoup ou pas du tout, on est capable de faire une file d’une heure ou deux pour serrer la pince à son youtubeur préféré. Avant de vous y rendre, il est conseillé de lire le réglement notemment en ce qui concerne les armes factices et les animaux domestiques : on apprend ainsi que l’on ne peut pas rentrer avec son chien, panda ou T-rex.

    

   

    

     

La Mia ce n’est non pas un mais plusieurs mondes parallèles : les univers kawaii, mangas, steampunk, médiéval… Tout cela dans une atmosphère bon enfant ou personne ne râle, même si on a mal aux pieds de trop piétiner sur place. Le public est un joyeux patchwork : geeks, amoureux du japon, fans de mangas, jeunes passionnés de K-pop, familles, amateurs de jeux vidéos, de jeux de rôles ou de jeux de société…

 

 

 

 

Attention si vous êtes allergiques au rose, à Pikatchu ou à la cutitude des choses : passez votre chemin. Vous risquez également de faire une overdose de sucré (bubble tea, bonbons, cup-cake).  Sorte de caverne d’Ali-Express, la Mia, ça fait parfois mal aux yeux et vous fait dépenser tout vos sous.

 

 

Mais c’est l’occasion aussi de retrouver des artisans et des pièces uniques faites à la main. Mon coup de cœur va à l’échoppe  Trollart pour ses dragons de compagnie que l’ont pose sur son épaule, les créations en tissus japonais de Otta-crea  et les merveilleuses kokeshi peintes à la main. Oh lala, je ne sais où donner de la tête !

Allez, un dernier câlin à my Little Pony, et vivement l’année prochaine : ce sera la dixième édition et cela risque d’être encore plus Waou !

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

%d blogueurs aiment cette page :